ThCh024.jpg

Observatoire des Politiques Culturelles

|

Culture et systèmes éducatifs

  • État des lieux quantitatif et qualitatif du lien culture - école en FW-B

Parallèlement aux travaux de réforme menés par les Cabinets de la Ministre de la Culture, Alda Gréoli (« Bouger les lignes ») et par la Ministre de l’Enseignement, Marie-Martine Schyns (« Pacte pour un enseignement d’Excellence »), l'Observatoire a initié une recherche dédiée à l’accessibilité à la culture. En effet, l’école constitue, en principe, le premier lieu de démocratisation culturelle et d’égalité pour tous les enfants.
L’objectif des travaux est de dresser un état des lieux des actions conjointement menées par les acteurs des terrains culturels et éducatifs.  Il importera également d’observer les conditions de mise en œuvre concrète et/ou de développement du lien entre la culture et l’école en FW-B.  

Un groupe de travail réunissant des représentants du monde académique, de l’Administration générale de la Culture de la FW-B, de la Cellule Culture-Enseignement de la FW-B, d’un membre de l’Observatoire de l’enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse (OEJAJ), ainsi que des experts de terrain issus du monde associatif, a été constitué.

Pour débuter ce chantier, l’Observatoire a entrepris de procéder à une première récolte de données quantitatives auprès des enseignants et des artistes, à l'aide d'un questionnaire commun, afin de permettre un regard croisé de ces acteurs sur l’objet pris en examen dans la recherche.  

Deux enquêtes quantitatives ont été menées en 2017 auprès des 2.648 établissements scolaires de l’enseignement fondamental et secondaire (ordinaire et spécialisé) situés en FW-B et des 1.842 opérateurs culturels soutenus en FW-B dans le cadre de conventions/contrats-programmes.

Au final, 708 questionnaires ont été clôturés pour les établissements scolaires et 614 pour les opérateurs cultures.

Les résultats sont en cours d’analyse et devraient faire l’objet d’une publication d’ici la fin de l’année 2018.

Par ailleurs, afin d’approfondir certaines tendances ou hypothèses qui se dégageraient suite à cette première collecte d’informations, l’OPC réalisera, en 2019, des focus groupes réunissant des directeurs d’école, des enseignants et des artistes.

Pour plus d'informations : isabelle.paindavoine(at)cfwb.be et anne-rose.gillard(at)cfwb.be 

 

  • Le dispositif « Artistes à l’école »

Cette recherche fait suite aux travaux du « Pacte pour un enseignement d’excellence » (PACTE) et de l’opération « Bouger les Lignes ». Soucieuses de répondre aux recommandations de la coupole Artistes au centre ainsi qu’aux travaux et rapports déposés par le groupe de travail « Alliance culture-école », les ministres de l’Enseignement et de la Culture réservent une enveloppe de 200.000 € destinée à des projets exploratoires, dès l’année scolaire 2016-2017.

Cette décision est en lien avec les réflexions du groupe de travail mixte culture/enseignement autour de la construction d’un « Parcours d’Education culturelle et artistique » (PECA) dont l’Observatoire a assuré la co-présidence.

Si l’intervention d’un artiste dans le milieu scolaire n’est pas nouvelle, dans le cadre des travaux du PACTE, elle est pensée comme un élément constitutif du PECA qui doit, à terme, s’inscrire de manière structurelle et obligatoire dans la scolarité des enfants et jeunes de 3 à 18 ans. 

Piloté par la Cellule Culture-Enseignement, ce programme de soutien s’adressait à tout établissement scolaire organisant un enseignement maternel, primaire ou fondamental, ordinaire ou spécialisé, organisé ou subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour l’année scolaire 2016-2017, il a permis à 27 projets de se déployer.

Afin de rendre compte du déroulement de ces différents projets et de formuler des recommandations dans la mise en œuvre du PECA, l’Observatoire a élaboré un dispositif d’observation composé de deux démarches distinctes : d’une part, la création de deux carnets, l’un à compléter par les artistes, l’autre par les enseignants,  d’autre part, une évaluation participative.

L’analyse des carnets est en cours et devrait faire l’objet d’une publication d’ici la fin de l’année 2018.

Concernant l’évaluation participative, elle a été réalisée par l’ASBL Réseau MAG à l’issue d’un marché public. La méthodologie utilisée est la méthode d’analyse en groupe (MAG) qui suppose de travailler au départ de la narration de situations concrètes de travail par les participants.

Pour télécharger la publication "Résidences d'artistes à l'école en 2016-2017. Évaluation participative", cliquez ici

Pour plus d'informations : isabelle.paindavoine@cfwb.be  et anne-rose.gillard@cfwb.be