MDvE225.jpg

Observatoire des Politiques Culturelles

|

Public et culture

  • Renouvellement de l’enquête générale sur les pratiques culturelles de la population en FW-B

Dans le suivi de l’étude générale réalisée en 2008, une nouvelle enquête quantitative relative aux pratiques culturelles de la population en FW-B a été mise en place, en 2017.
La récolte des données (qui combine l’approche individuelle en face-à-face au domicile des répondants et l’administration du questionnaire par voie téléphonique) prendra fin dans le courant de l’année 2017; au moins 3000 personnes auront participé à l’enquête (2000 en Wallonie et 1000 à Bruxelles).
L’analyse des données qui se fera dans le courant de l’année 2018 poursuit plusieurs objectifs. Comme en 2008, il s’agira de relever les grandes tendances de la participation culturelle et de vérifier si l’objectif de démocratisation se trouve conforté au travers de l’offre publique et des pratiques des populations.
Mais de nouveaux objectifs sont visés par cette nouvelle étude, en particulier l’investigation de nouvelles thématiques de recherche ou du moins, le renforcement de certains champs de recherche (par exemple, l’utilisation des supports numériques, la participation à la vie associative, etc.), une meilleure définition et compréhension des différents profils de consommateurs ou non consommateurs culturels (afin notamment de mieux cerner la catégorie des «désengagés culturels » mise en exergue lors de l’analyse des données de 2008), ainsi que l’analyse de l’évolution des pratiques (entre 2008 et 2017) de la population en FW-B. Cette enquête se focalisera essentiellement sur les grandes et moyennes villes en s’étendant aux périphéries urbaines et rurales.

Pour plus d'informations : michel.guerin(at)cfwb.be et maud.vancampenhoudt(at)cfwb.be

  • Focus sur les pratiques culturelles des jeunes de la FW-B à l’ère numérique

L’OPC a lancé, en partenariat avec l'Observatoire de l'enfance, de la jeunesse et de l'aide à la jeunesse, une enquête spécifiquement dédiée aux pratiques culturelles des jeunes en FW-B et à leur utilisation du numérique.
L’étude (dont la récolte des données débutera début 2017) porte sur les jeunes inscrits en 3ème/4ème  année du cycle primaire et 3ème/4ème année du cycle secondaire de la FW-B. Saisir ce qui donne sens aux pratiques des adultes de demain est primordial pour orienter les politiques culturelles futures. Dans cette perspective, le premier objectif de cette recherche sera de relever les grandes tendances des pratiques culturelles des jeunes, avec un focus particulier sur 3 thématiques : les pratiques de lecture, le jeu et l’écoute de la musique. Ces thèmes seront investigués parce qu’ils sont à la croisée des deux univers (numérique et non numérique). Ce faisant, un second objectif sera de cerner les rapports entre pratiques culturelles numériques et non numériques : comment s’agencent-elles et comment interagissent-elles entre elles ? Cette enquête se penchera encore sur l’influence du milieu familial sur ces pratiques (par exemple, le milieu social d’appartenance, les normes familiales, la familiarité des parents à certaines pratiques, et les processus de sociabilité au sein du foyer).

Pour plus d'informations : maud.vancampenhoudt(at)cfwb.be 

  • Lien Culture - École

Parallèlement aux travaux de réforme menés par les Cabinets de la Ministre de la Culture, Alda Gréoli (« Bouger les lignes ») et par la Ministre de l’Enseignement, Marie-Martine Schyns (« Pacte pour un enseignement d’Excellence »), une recherche dédiée à l’accessibilité à la culture. En effet, l’école constitue, en principe, le premier lieu de démocratisation culturelle et d’égalité pour tous les enfants.
L’objectif des travaux est de dresser un état des lieux des actions conjointes menées par les acteurs des terrains culturels et éducatifs.  Il importera également d’observer les conditions de mise en œuvre concrète et/ou de développement du lien entre la culture et l’école en FW-B.  

Un groupe de travail réunissant des représentants du monde académique, de l’Administration générale de la Culture de la FW-B, de la Cellule Culture-Enseignement de la FW-B, d’un membre de l’Observatoire de l’enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse (OEJAJ), ainsi que des experts de terrain issus du monde associatif, a été constitué.

Dans ce cadre, l’Observatoire a entrepris de procéder à une première récolte de données quantitatives auprès des enseignants et des artistes, afin de permettre un regard croisé sur l’objet pris en examen dans la recherche.  

Afin d’approfondir certaines tendances ou hypothèses qui se dégageraient suite à cette première collecte d’informations, l’OPC réalisera des focus groupes réunissant des directeurs d’école, des enseignants et des artistes.

Pour plus d'informations : isabelle.paindavoine(at)cfwb.be et anne-rose.gillard(at)cfwb.be 

  • Le dispositif « Artiste à l’école »

Lancé par la Ministre de l'Enseignement, Marie-Martine Schyns et par la Ministre de la Culture Alda Greoli, dans le cadre de « Bouger les Lignes »et du "Pacte pour un enseignement d'excellence", un projet de résidences d’artistes en milieu scolaire a vu le jour.  Adressé aux établissements scolaires du fondamental (maternel et primaire), ordinaires et spécialisés de la FW-B, il a permis pour l’année scolaire 2016-2017 à 27 écoles d’accueillir des artistes et de faire découvrir leur univers par les professeurs et leurs élèves.  

Cette analyse sera complétée par des moments d'échanges sur les expériences des artistes et enseignants dans le dispositif "Artistes à l'école".

L’objectif de cette observation sera de formuler des recommandations pour améliorer cette modalité d'interaction entre l'artiste et l'école.

Pour plus d'informations : isabelle.paindavoine@cfwb.be  et anne-rose.gillard@cfwb.be 

  • Les festivals de musique en Belgique

L’Observatoire des politiques culturelles, avec ses partenaires européens, a lancé une étude sur les festivals de musique en 2011. Cette enquête avait pour but de cerner l’univers des festivals en Fédération Wallonie-Bruxelles et plus  largement en Europe.  Elle se basait essentiellement sur les données fournies par les organisateurs de festivals. Plusieurs analyses et publications de cette étude ont vu le jour (notamment, Négrier, Guérin, Bonet, Festivals de musique(s). Un monde en mutation, Éditions Michel de Maule, 2013). Cependant, cette enquête portait sur l’organisation des festivals et non sur les festivaliers. Or, il ressortait notamment des entretiens effectués avec les organisateurs de festivals qu’il manquait cruellement de données sur les festivaliers (excepté pour les quelques festivals qui mettent en place leur propre enquête au moment du festival). C’est pourquoi nous avons, dans le courant de l’année 2016, souhaité lancer une enquête sur les publics fréquentant les festivals. Un questionnaire a été mis en ligne et diffusé via les organisateurs de festivals. Diverses thématiques sont abordées au sein de ce questionnaire : les raisons de la venue des festivaliers, la fidélisation, leurs goûts, les dépenses effectuées sur le site et hors site pendant le festival, etc. Si cette enquête vise bien entendu à mieux cerner les publics des festivals, elle vise également à évaluer un dispositif d’enquête en ligne (biais, etc.).  

Les résultats attendus seront donc de deux niveaux : d’une part, nous analyserons les données encodées par les festivaliers. Nous essayerons, par exemple, de voir si les catégorisations selon le type de musique proposée lors du festival sont pertinentes lorsqu’il s’agit d’analyser les données des publics : est-ce que les publics participant au même genre de festival (au niveau musical) viennent pour les mêmes raisons au festival, trouvent que les mêmes éléments sont à améliorer durant le festival, etc. ? Ou est-ce que d’autres catégorisations devraient être testées (par exemple, en fonction de la taille du festival, etc.) ? D’autre part, la méthodologie et les données recueillies seront analysées de manière critique afin d’améliorer la méthodologie de l’enquête.

Pour plus d'informations : maud.vancampenhoudt(at)cfwb.be